vendredi 5 décembre 2014

TUTO HEAD BAND #Vidéo



(N'hésitez pas à mettre la vidéo en HD ;) )

Personne, ou plutôt aucune fille normalement constitué n'a pu passer à côté de cette mode des 70's revenue en flèche ces dernières années. Je parle bien évidemment du fameux bandeau, bijoux de tête, ou communément appeler "Head band » pour toutes fashionistas qui se respectent !

Indispensable pour certaine, à occasion particulière pour d'autre, cet accessoire prend petit à petit sa place dans nos affaires. Et je ne fais pas exception à la règle.



J'avais déjà essayé des Head Band dans les magasins que je fréquentes régulièrement du style géant suédois et enseigne espagnole, mais malgré le fait qu'ils soient jolies, ils ne correspondaient pas à ma petite tête, ou n'étais pas assez épais pour faire tenir ma masse de cheveux d'une finesse extrême .


Alors j'ai abandonné un moment, avec la frustration de ne pas réussir à dompter l'animal. J'aurais très bien pu le porter simplement sur ma tête, mais personnellement, je n'en voyais pas l'intérêt. 



Puis j'ai reçu un mail publicitaire provenant d'une boutique appelée "accessoirescheveuxchic.com", une référence en bijoux de tête. J'y suis allé faire un tour par curiosité et j'ai été agréablement surprise. Ce site propose de tout en matière de Head band, bandeau et autres serre tête. De quoi trouver son bonheur, d'autant plus que des conseils nous sont proposés pour nous indiquer quel head band pour quel type de cheveux, ce qui est plutôt appréciable.

Je me suis donc lancé et me voici avec le joli "Miami Beach"



J'ai également suivi les tutos proposés sur le site en les mêlant à ma sauce afin de m'en sortir convenablement avec ma pilosité capillaire merdique. 



J'ai donc voulu les partager avec vous à travers cette vidéo spécial cheveux lisses et fins. Comme quoi même une pas douée comme moi peut finalement s'en sortir.


1. Le Side Hair


Une coiffure très à la mode qui consiste à placer et faire tenir tous ces cheveux d'un seul et même côté. Pour cela, commencez d'abord à placer votre bandeau sur la tête, il vous suffit ensuite de commencer à placer des mèches une à une à l'intérieur du "head band" d'un côté (ex : à gauche) et de continuer jusqu'au coté opposé de votre tête. Et de terminer en passant les mèches de droite. Une queue-de-cheval basse et de coté est enfin mise en place. N'hésitez pas à rajouter des épingles à cheveux pour une meilleur tenue !



Petit plus : Vous pouvez boucler votre queue-de-cheval pour un effet plus soirée.


2. La Coiffure Bohème Chic


Comme je le disais précédemment , le "head band" posé sur cheveux lisses, ça ne me plait pas. Ce qu'il me manquait, c'était tout simplement du volume, et quoi de mieux que de se crêper une super crinière ou de gaufrer légèrement sa chevelure. Une coiffure assez simple, élégante et original.



Petit plus : N'oubliez pas de mettre un peu de laque pour faire tenir le tout plus longtemps.



3. Le Chignon Romantique

J'ai longtemps lutté pour celui-ci, quand vos cheveux décident de ne pas tenir en place, on ne peut pas y faire grand-chose. Pour le réussir facilement, il faut assez de matière et pour cela, soit je crêpe mes cheveux aux niveaux des pointes ou je dors avec un chignon durant la nuit. Ces petites techniques sont utiles pour vous faire avoir un volume parfait pour plus de facilité. Comme pour le side hair, posez votre head band sur votre tête, passez ensuite les mèches de devant dans le bandeau afin de mettre tous vos cheveux en arrière. Il vous suffit ensuite d'enrouler le tout dans le "head band" et le tour et joué !

Petit plus : Attrapez quelque cheveux superflu et faites les resortir du chignon pour un effet moi nette et plus romantique.







Oh et puis vous savez quoi? Maintenant que j'avais enfin trouvé quoi faire d'original et rapide avec mes longs cheveux lisses, j'ai décidé de tout couper ! (Pas grand chose, 20 cm quoi )
J'avais besoin de changer mais j'avais également envie de me sentir plus légère pour cette hiver afin de réduire l’électricité statique qui se dégage à cette période.
Le retour du Head Band sera pour cette été.

jeudi 23 octobre 2014

I'M 21Y

Bordel… J'ai 21 ans.

 Quand il m’arrive de regarder les albums photos de mon enfance avec nostalgie, ou de me rappeler des souvenirs de quand j'étais petite, je me rends compte que j’ai grandi à une vitesse fulgurante. 

J'aimerais parfois revenir à cette époque de l'insouciance où mon seul problème était de savoir faire le plus beau dessin de maison du monde.


Mais non, je suis bien ancré à la majorité, et pire que ça, je suis dans la vingtaine désormais bien entamée (Majeur à l'international mec!
Et, soyons honnête, être adulte avec un statut d’étudiante n'est pas ce qu'il y a de plus simple; avec son lot de responsabilités et le minimum de sérieux dont on doit faire preuve :

- Ce lever tôt… Voir très tôt pour tes obligations professionnelles… (Et ce n’est pas pour se taper un super petit déjeuner devant un Disney)

- Apprendre à sourire à tes supérieurs hiérarchiques lors des stages, même si la seule envie  que tu as c’est de claquer la porte.

- Ecrire 34 lettres de motivation histoire de trouver un travail d’été pour pouvoir se faire des petits plaisirs sans supplier papa et maman. (...) Ce qui amène au prochain tiret :

- Savoir gérer son compte en banque…

- Prendre du temps pour soi-même, sa vie amoureuse, sa famille et ses amis.

- Faire preuve de maturité dans certaines situations de la vie quotidienne (Comme ranger mes affaires en bordel, répondre à des messages importants etc..., plutôt que de m’affaler devant la télé devant "Games of throne" ou "Les reines du shopping")

- Apprendre à cuisiner et, si possible, manger sainement (Non Constance, même si tu as la flemme, un bol de Chocapic n’est pas un repas)

- Et j’en passe (...)

A vrai dire je ne sais pas si je dois déprimer de prendre un an de plus ou me réjouir d’être dans la période du bel âge ou tout se concrétise réellement : le travail, l’envol du cocon familial, le premier appartement etc... Il me reste encore beaucoup à faire.

Malgré tout, il faut profiter de chaque instant et surtout du repas de famille que ma mère organise chaque année pour célébrer l’enfant du jour. 

Et cette journée aussi a grandi.

Ça me rend triste de constater que ces fêtes en famille n’ont plus la même magie que lorsque j’avais 5 ans : 
L’excitation des cadeaux avec lesquels j’allais pouvoir jouer, des surprises que l’on me faisait et surtout l’attente insoutenable du fameux dessin en pâtes d’amende réalisé sur un gâteau au chocolat à deux étages que ma mère nous concoctait chaque année dans la plus grande discrétion afin de nous faire patienter jusqu’au dernier moment. (Pour la petite anecdote, les jours de préparation, il nous été interdit d’entrer dans la cuisine afin de ne pas voir ce que ma mère préparait

Ces dessins représentaient simplement une chose ou un personnage que l’on avait adoré durant l’année : Les princesses de Walt Disney, des personnages de bande dessinée et pour mes 18 ans ma chère maman m’avait même fait un escarpin Louboutin.

Puis le temps est passé, ma mère a commencé à acheter des gâteaux de pâtissier (ce même avant mes 18 ans, le dernier dessin qu’elle avait fait, avait été une petite demande de ma part, car ce rituel me manquait) ; j'ai eu enfin le droit de boire du champagne à la place de la super flûte de Coca; j’ai pris part aux conversations d’adultes durant les repas, au lieu de m’enfuir dans ma chambre et de jouer avec mes nouvelles Barbies (...) 

Et bien évidement les cadeaux aussi ont changé.

J’ai donc voulu faire une petite wishlist des différentes choses dont j'ai véritablement envie en ce moment, et quoi de mieux qu'un anniversaire pour ce faire plaisir !
(Et puis bon si au passage, l'homme ou mes sœurs passent par ici pour transmettre le message, ça fera une pierre deux coups) (Mwahaha !). 



Déjà amoureuse de mes Stilettos Minelli cloutées (vu ici), j’avais le souhait d’agrandir mon amour pour les escarpins avec cette paire de chez Zara. Changeant du classique talon noir, mais tout aussi splendide.

Ces derniers temps je suis omnibulée que par une chose : La décoration de ma chambre. Difficile de passer d’une chambre de style baroque à quelque chose de plus moderne, mais petit à petit le projet prend forme. Il ne manque plus que ce tapis génial provenant du géant suedois, sur lequel je bave depuis plus d'un an, avec ses lignes ethniques et ses couleurs monochromes.

Bon... Alors ça... C'est carrément la folie de l'année. Mais depuis le temps que j'en parle, il faudra bien que je saute le pas un jour !

Et pour finir : Un miracle de la vie aux yeux de tous mes proches : Ne plus me ronger les ongles depuis plusieurs semaines. 
Le plaisir de voir mes mains toutes jolie me rend bizarrement fière de moi (C’est peut être idiot pour certaine mais je vous assure que pour une stressé de la vie comme moi, c’est IMMENCE !). Et bien évidemment j'ai désormais envie de les habiller à l'aide d'une jolie bague pour laquelle je suis éperdument tombé sous le charme. Petite merveille provenant de chez Stonance. Brillante, épuré, parfaite.


Je vous raconterais ce qu'il en sera la semaine prochaine.


Des bisous O








dimanche 5 octobre 2014

MIRRORSME


Ce n'est pas un secret, je suis une fan inconditionnelle de l'application Instagram.

Il ne se passe pas un jour sans que j'aille y faire un tour. Et malgré le fait d'avoir un i pad (Qui, avouons le, n'est pas super pratique pour faire des photos partout, quand on veut et surtout, SURTOUT, quand on n'a pas un forfait 3G...) j'essaie de partager un maximum.

Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est de partir à la recherche des comptes les plus sympas et originaux parmi les milliers que l'on peut trouver.
Certains aiment réellement la photo et partagent cette passion via ce réseau sociale, d'autres mettent en avant leur vie personnelle ou celle de leur blog ou d'autre encore profitent de leur imagination ou de l'anomalie de leurs animaux de compagnie pour faire le buzz.

Et pour être honnête, je suis énormément de compte ... Et peut être même beaucoup trop, car de temps en temps, je ne m'y retrouve plus du tout.

Par exemple, je suis actuellement un chat, dont la tache en dessous du museau a une forme de moustache (Un peu hype quoi !)

(...)

Bon oui, c'est débile, mais cette petite boule de poil au joli nom de Hamilton a plus de 500 000 followers Et puis c'est un chat trop chou alors merde hein !)

Bon, ce n'est pas pour parler chat que j'ai décidé d'écrire aujourd'hui.

J'imagine que vous connaissez toutes le principe de se prendre en photo avec son smart phone dans le reflet d'un miroir. Et bien une jolie jeune fille s'en est servie afin de mettre à profit sa fantaisie débordante et pour le moins adorable.

Un véritable coup de cœur que j'avais envie de partager avec vous, si vous ne la connaissez pas :)


mardi 23 septembre 2014

LES SECRETS DE LA MACHINE A COUDRE.




J'ai toujours voulu me mettre à la couture, savoir créer mes propres vêtements, les porter ou même les voir portés...

La réalité de la vie m'a fait me rendre compte que ce rêve de petite fille ne resterait qu'une utopie...

Ma grande sœur ayant fait des études dans l'art, j'ai pu constater à quel point c'était dur de réussir  dans ce monde à part. D'autant plus que le risque de s'engager dans cette voie et de ne jamais vivre de cette passion est plutôt élevé. 
Soyons honnête, il n'existe pas des Gabrielle Chanel, Isabel Marant ou des Marc Jacobs à tous les coins de rue capable de révolutionner le monde !

Du coup, cet amour pour la création et la mode ne restera qu'une passion. Pour moi-même et ceux à qui j'aurais envie de faire plaisir.

Pour être honnête, j'avais déjà essayé de tâter la machine à coudre de ma maman... Sans succès. ( Comme quoi les petits conseils que j'ai pu apprendre changent tout )

Du coup, je m'étais résignée à la couture faite main ; et pour tout vous dire, je n'étais pas mécontente des différentes choses que j'ai pu réaliser, mais soyons réaliste : 
De un, ça prend un temps fou, et de deux, mes cervicales ne sont pas contentes quand je leur inflige mes longues heures de coutures.

Autant dire que j'étais déjà motivé pour apprendre à dompter la machine à aiguille, mais depuis l'arrivée de l'émission " Cousu main" présenter par la prêtresse de la mode sur M6, j'étais carrément AU TAQUET MA CHÉRIIIIE !

Avoir de l'inspiration tous les samedis à 18h, ça donnait vraiment envie. Et bien évidemment, je n'ai pas été la seule. Du jour où j'ai voulu m'inscrire : IN-TROU-VABLE ! Tout été pris, il n'y avait de la place nulle part.

Et c'est finalement auprès des " Fusettes " que j'ai eu mon premier cours de couture. Une sorte de mise à niveau part rapport aux bases à connaître. 

Le petit appartement où l'action se déroule est tout d'abord adorable, me faisant un peu penser au monde de Lisa du blog " Make my Lemonade ", et les deux animatrices sont très sympa. L'atelier s'est vraiment déroulé dans les rires et la bonne humeur, avec les réponses à toutes les questions que l'on se posait.

Pour être honnête au fur et à mesure que mon apprentissage avançait, plein d'idées se passaient dans ma tête. J'ai pensé à tous les tissus que j'avais acheté parce que je les trouvais jolies et que j'avais dans l'espoir d'en faire de belles pièces.

L'exercice de fin de séance consistait à appliquer certaine des choses que l'on avait apprit : Le coussin version miniature pour y planter ces aiguilles et épingles. 
Mais qui veut dire réaliser la version mini signifie : possibilité de créer la version maxi. 
Et je n'ai qu'une envie : acheté des tissus dépareillés et faire des coussins de toutes les couleurs et de toutes les tailles !

On ne m'arrêtera plus désormais.

Je vous posterais le résultat de mon prochain atelier. Au programme : création d'une trousse ou pochette à zip. J'ai hâte !



Et vous, la couture, vous voulez vous y mettre?

 C'est bête mais j'étais fière de moi :)








Le blog des Fusettes pour celle que ça intéresse, c'est ICI !








samedi 13 septembre 2014

"DAS SEEP" BY SOPHIA





Ça fais maintenant 1 semaine que je suis clouée au lit et par conséquence, clouée à mon ordinateur.

Appartenant à plusieurs groupes de blogueuses sur Facebook, je passe beaucoup de temps  à visiter les divers univers qui peuvent exister sur la toile.

J’ai toujours adoré la photo. Les émotions qu’elles peuvent dégager de par leurs couleurs, leurs contrastes, ou les différents jeux de lumière possibles m’ont toujours intéressé ; et bizarrement m’émerveille beaucoup lorsque qu’un endroit, un vêtement ou une personne peuvent se retrouver sublimé par un simple appareil qui arrive à capturer le meilleur d’eux même.

C’est donc dans ma visite autour de la blogosphère que j’ai découvert le blog de Sofia, ou autrement appelé : « Das Sheep ».

Cette blogueuse au style très frais, coloré et sortant de l’ordinaire, nous offre ses différentes tenues dans des atmosphères bien particulières, et avec des textes que l'on ne retrouve pas sur n'importe quel blog.

Un mélange entre la mode et l’art, qu’elle maîtrise avec une élégance folle et un certain culot de parfois replacer les modes du moment dans leur véritable contexte. (Notamment dans son article mettant en avant la mode japonisantes du moment avec un endroit et un maquillage tout à fait appropriés)

Ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé un blog depuis son dernier article en date, jusqu’à sa création ; tellement j’étais curieuse de voir les autres photos qu’elle pouvait nous proposer.

Un blog au caractère très prononcé, comme il n’y en a pas cent.







dimanche 31 août 2014

"SHOPPING IS MY CARDIO" C.B.


Aller savoir pourquoi, il y a des périodes où je suis capable de faire une véritable fixette sur tout et n'importe quoi (...) (Bon j'avoue il s'agit souvent de fringues). Mais quand j'aime, il me le faut, et je pense qu'on est un peu toute comme ça, non ? (Aller me laissez pas seule !)

Ce mois-ci et ayant dégoté un travail pour l'été, je recherche désespérément un nouveau sac à adopter (Et mes idées se confirment au fil du temps !)

Le mois dernier, c'était "Les Escarpins". Et oui, à 20 ans, je n'ai jamais eu d'escarpins de ma vie et l'envie de me transformer en Carrie Bradshaw était enfin arrivée. J'avais déjà regardé des tonnes et des tonnes de sites, mais compliquée comme je suis pour trouver la paire parfaite, ça devait prendre du temps.
C'est donc grâce au sms m'annonçant une vente privée chez Minelli que j'ai tenté le coup [...] J'ai trouvé et j'en suis folle.

Mes amis m'ont toutes dit "Mais quand est-ce que tu vas mettre ça ?" "Tu les porteras jamais !". J'ai spontanément répondu que je m'en fichais et rien que de les enfiler et de mater mes pieds dans un miroir en me disant "Elles sont à moi", c'était déjà très satisfaisant.

Je les ai bien évidement porté lors de mon gala de fin d'année (pour voir l'article et la vidéo, c'est ici) et les porte encore lors de certaines occasions ou quand je sors tout simplement.



Et vous, dites-moi, quelle a été votre lubie du mois ?




jeudi 28 août 2014

( PETITE PARENTHÈSE )


Pour être franche, je ne sais vraiment pas par où commencer,

Je me souviens encore, il y a un an, l’envie irrémédiable d’ouvrir un blog, mon blog. Un endroit où je pourrais parler de ce qui me passionne : La mode. 
Je n’avais que ça en tête et c’est véritablement ce qui me plaisait le plus. J’ai beaucoup posté au début, quand la découverte de ce monde était nouvelle, et du coup plus excitante. Puis je ne sais pas pourquoi, j’ai manqué de motivation, d’envie. La peur de ne pas faire assez bien, de ne pas plaire ou le fait d’être toujours insatisfaite par ce que j’écrivais ou par mes photos; occupés toujours mon esprit.

Pour moi, un blog doit être quelque chose de spontané, que lorsque l’on écrit un article c’est pour le poster maintenant et non dans 2 semaines.

Je me rends compte que j’ai vraiment mal géré ce blog jusqu’à aujourd’hui. Je l’ai laissé un peu à l’abandon, en mettant quelque fois des articles en ligne, mais le manque de régularité me faisait sentir que je postais un peu dans le vide en fait, alors que j’y avais mis beaucoup de mon temps.

Après, un article impulsif, mis en ligne rapidement et correctement ne vaut-il pas mieux qu’un article longuement réfléchi mettant plusieurs semaines à sortir ? Dans ma tête mon choix est fait .

Beaucoup de choses se sont passées dans ma vie… Des bonnes comme des mauvaises, et un peu toutes au même moment. 
L’envie de changer fait désormais partie de mon quotidien, que ça soit dans ma façon de vivre, d’acheter, de manger, d'agir et notamment celui de changer ma façon de gérer mon blog. Repartir de zéro.

Lorsque je vois plusieurs articles nous conseillant sur la meilleure façon de faire pour tenir un blog et qu’il est écrit qu’il faut choisir un thème spécifique et s’y tenir  parce que sinon ça n’a pas de sens, et les lecteurs risquent de ne pas comprendre.
Un blog n’est-il pas crée en premier lieu, pour nous et pour partager notre univers avec les autres ? Ne peut-on pas être fan de vêtement, de cuisine, de sport et de maquillage à la fois ? A partir du moment ou on aime un blog, ce qu'il y a dessus et les article proposés, je ne vois pas pourquoi il y aurait une incompréhension de la part de certain.
(Attention je ne critique pas ces articles, au contraire, j'en ai lu beaucoup, et ils m'ont beaucoup aidés, c'est juste ce petit point qui me dérangeais, mais ce n'ai que mon point de vue)

Durant l’abandon de mon blog, j’ai « grandi » si je puis dire, ou du moins évolué. Mon style à changé, je fais désormais attention aux accessoires, aux petits détails, ce que je ne faisais pas avant; je m’intéresse beaucoup plus au maquillage; et j’ai désormais le temps de me balader un peu partout et de découvrir des restaurants ou fast food vraiment supers. 
Si j’ai aimé découvrir toutes sortes de boutiques, cosmétiques, endroits, bons plans ou autres, j’ai bien évidement le désir de les partager avec vous.

Je suis vraiment motivée pour être beaucoup plus régulière et beaucoup plus présente sur mon blog et les réseaux sociaux qui s’y attachent pour vraiment partager quelque chose avec les autres blogueurs ou lecteurs.

Autre défi pour moi : Me lancer dans une chaîne Youtube. Regardant énormément de vidéo sur le site en question, j’ai eu envie de voir ce que ça faisait de parler à une caméra, de s’adresser à des gens etc… Et j’ai vraiment adoré. C’est tellement différent de l'écriture. Ça nous permet de nous montrer sous notre véritable jour, avec notre voix, notre folie, notre caractère. Alors je me suis dit : pourquoi ne pas concilier les deux ?

C’est dans une véritable aventure que je me lance. Il va me falloir de la rigueur pour m’organiser correctement. Ça prendra du temps c’est certain, mais j’espère que vous serez tous là pour la vivre avec moi :)

Je vous retrouve bientôt avec de nombreux articles et de nouvelles vidéos !


Merci de m’avoir lu !






dimanche 10 août 2014

GALA DE FIN D'ANNEE x ARP-PARIS



Comme tous étudiants qui se respectent (et ne nous mentons pas) on passe parfois plus de temps à sortir, faire la fête et profiter des bars plutôt que de mettre le nez dans nos bouquins.
À Nancy les galas de fin d'année ont la particularité d'être assez réputés et attendus pour tous véritables universitaires. Une bonne façon de finir le semestre en beauté quoi !

Une soirée qui, en somme, nous permet à tous de se mettre sur son 31, et à nous les filles de jouer les princesses et de sortir nos plus belles robes et paires d'escarpins durant toute une nuit.

On est donc d'accord, tout être féminin normalement constitué préparerait sa tenue de soirée au moins 1 mois à l'avance comme dans n'importe quel film américain digne de ce nom.
De mon côté je regarde beaucoup et choisis au dernier moment. Les enseignes que j'affectionne le plus ont la caractéristique de présenter des pièces plutôt sobres et élégantes, mais parfois avec des détails plus marqués, permettant de les porter lors de certains événements et pas simplement pour aller en cours ou boire un verre en terrasse.


Et bien rien ne me satisfaisant cette fois-ci, c'est vers internet que je me suis tourné. Une centaine de clics plus tard, un panier validé et un virement effectué. J'ai eu la joie de découvrir un colis 6 jours après, livré durant mon absence et que ma mère avait gentille ment déposé sur mon lit. Et c'est une fois déballé que je me suis dit : Elle est parfaite.
Sa matière satinée, sa couleur sortant de l'ordinaire petite robe noire, ses broderies tout bonnement incroyables. Bref, une robe digne d'un gala.

Cette merveille je l'avais commandé sur le site «Arp».


Pour les fidèles de la blogueuse «Adenorah», cette marque doit certainement vous dire quelque chose puisque c'est avec elle qu'ils ont crée une jupe apparaissant désormais dans leur collection et que vous pouvais retrouver ici.

Cette jeune enseigne est née d'une affaire de famille travaillant dans le monde de la mode depuis presque 100 ans qu'Adrien a voulu perdurer à l'aide de son amie Marina, jeune styliste de talent. Au départ, deux personnes d'un monde opposé qui arrivent aujourd'hui à nous faire partager leur passion et désormais leurs créations au sein de leur atelier au cœur de Paris.



"Les opposés s'attirent"


Concernant ces dernières, sachez qu'elles sont toujours en «éditions» limitées si je puis m'exprimer ainsi. Elles peuvent être parfois faites à la commande ou carrément en fonction de vos propre mesures S'IL VOUS PLAIT !
Ils sont toujours à votre disposition, au point où si la pièce que vous désirez est affiché comme n'étant plus en stock, vous pouvez les contacter personnellement et ils pourront vous la fabriquer si le tissu existe toujours dans leur entrepôt et en quantité suffisante bien évidement. Cela n'est que mon avis, mais le fait qu'ils s'impliquent autant pour nous combler à travers un vêtement rend ce dernier, unique.


Certaines d'entre vous penserons que leurs prix peuvent être élevés, mais pour la confection faite main et made in France ainsi que la qualité des matières, les détails à tomber, les finitions impeccables, et l'élégance même de chacune de leur création, se sont des jolis cadeaux que nous pouvons nous permettre de temps en temps et pour de belles occasions.


ARP - PARIS

(Toutes les infos son sur leur sites, mais si vous désirez plus de détails... 
N'hésitez pas à allé y faire un tour !)

jeudi 24 juillet 2014

LE MINI SAC.

Une mode qui n'échappera pas à nos regards, c'est bien évidement celle du Mini sac.
Et oui, fini les cabas et autres sacs où on y fourrait toute sa vie, désormais on emporte le strict minimum.

Alors bon, j'avoue, parfois, c'est UN PEU chiant parce qu'on aimerait se balader avec plein de trucs qui ne nous serviront à rien dans la journée, mais qu'on aime avoir « au cas ou ».
Mais non, on prend sur sois, on regarde la météo le matin pour voir si un éventuel parapluie est de mise et on se lance.

Si comme moi on adopte cet accessoire trop chou et assez chic, on apprend à faire le tri (mon permis, ma carte bleue, mes clés, mon rouge à lèvres, mon miroir, mon portable et C'est TOUT) et même si ce n'est pas toujours évident pour les filles comme moi qui abusent des sacs gigantismes pour y mettre un bordel monstre ! Malgré tout, j'adore cette idée de pouvoir réduire « sa vie » avec un simple sac à main.

Les plus grandes marques s'y sont mises telles que Balenciaga (que j'adore), Phillip Lim, Céline, Chanel et j'en passe. Et elles n'ont qu'a bien se tenir, car les petites enseignes mettent le paquet elles aussi, c'est sur deux modèles Mango que mon cœur s'est arrêtés et autant vous dire que je ne compte pas m'arrêter là.

Je vous ai concocté une petite sélection de ceux que j'ai adorés sur la toile, et en période de soldes, on peut se permettre de tester sans le regretter.
















Forever 21 20,95 euros (la petite copie pour celles au petit porte feuille qui sont amoureuses du modèle de Phillip Lim ^^)



dimanche 27 avril 2014

SISTER'S BIRTHDAY.



C'est à l'occasion de la virée en Normandie de mes parents, que j'ai eu la brillante idée d'organiser une fête d'anniversaire surprise pour ma petite sœur le jour même de ces 19 ans.

J'ai donc pris un malin plaisir à lui interdire la cuisine durant toute la fin de journée afin de tout organiser. Et pour tout vous avouer, même si j'ai pris beaucoup de temps à le faire, j'ai A-do-ré ça !

mercredi 16 avril 2014

MON UNIFORME 2.0



Il y a des moments, voir des semaines où mon inspiration vestimentaire est totalement absente... Mais genre vraiment rien... Le néant quoi.

dimanche 2 mars 2014

VITAMINE D.

C'est lors d'une petite virée à Nancy, que le soleil nous a fait l'honneur de sa présence. Je n'ai pas pu résister à l'appel de l'appareil photo pour immortaliser le moment ainsi que ma tenue du jour. 
Merci à ma Léo  

Des Bisous et bonne fête à toutes les grands mères  





Bonnet / Pimkie DIY
Caban / Vintage
Pantalon / H&M 
Basket / Nike Air Max Thea





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...